Du Pagne au Portable

Post publié sur Questions d’influence, le blog d’Ogilvy Public Relations, le 20 mars 2009

Boué/Gabon2007 © Isabelle GourmelonDepuis plus de cinquante ans, la communication politique en Afrique se résume à ça : des « mercenaires à col blanc », pros de la com’ politique en France comme Thierry Saussez, Jean-Paul Pigasse (à lire Vincent Hugeux, Les sorciers blancs, chez Fayard) ou Jacques Séguéla , soignent l’image des candidats « à l’extérieur ». Des suppléments spéciaux, véritables parodies éditoriales, fleurissent alors dans les news français, vantant des pays imaginaires où il fait bon investir.
Pendant ce temps, « au pays », des milliers de tee-shirts, pagnes, casquettes, parapluies, pour hommes et femmes, contre la pluie et le soleil, servent d’arguments pour remplir quelques meetings, multi-diffusés en boucle sur des médias partisans. Au moins, les électeurs sont habillés pour l’hiver ! Les slogans affichent en 4 par 3 le vide des programmes politiques. Alors comme le militant d’Amérique du Nord, parmi es théoriciens de la discipline, l’homme de la rue abidjanaise ou dakaroise pratique le jamming. Il joue à subvertir les messages, à les « brouiller » : le « don de soi » devient le « don qui déçoit », « l’espoir du peuple » « le désespoir du peuple », « les clés du changement » s’encadrent de menottes devant la porte d’une prison…
Cette recette s’est rodée aux Soleils des Indépendances, toujours la même, toujours payante : Omar Bongo Odimba, Président « mal élu » du Gabon depuis 42 ans, Paul Biya, « le lion » du Cameroun, depuis 27 ans, Denis Sassou Nguesso, grand maître du pétrole congolais depuis 25 ans…

Y a t il une chance que cela change ?

Les élections présidentielles ivoiriennes sont à plus d’un titre exemplaires : elles sont parmi les plus longues, reportées depuis 2005 et encore sine die aujourd’hui, comme je l’ai constaté lors d’une mission pour la Fédération Internationale des Ligues des Droits de l’Homme (FIDH) en octobre 2008 ; elles voient s’affronter trois poids lourds : Laurent Gbagbo, Alassane Dramane Ouattara et Henri Konan Bedié, presque 100 ans de vie politique à eux trois. La Côte d’Ivoire est aussi très suivie par la communauté internationale (20 milliards de francs CFA, 30 millions d’euros, alloués au financement du processus électoral (http://www.onuci.org/), 8.000 casques bleus, 2000 militaires français). Enfin, un ivoirien sur deux (deux femmes sur trois) est analphabète et vit avec moins d’un dollar par jour.
Selon la Lettre du Continent, souvent très bien informée, les communicants sont dans les starting blocks. Mais cette fois, le changement pourrait venir des jeunes. Inspirés par l’exubérance des campagnes de pub des opérateurs téléphoniques qui explosent en Afrique (un Africain sur trois a une puce contre un sur cinquante en l’an 2000, soit 280 millions de lignes sur le continent), ils rêvent d’une communication politique plus sensée.
C’est le pari de David Legret, fondateur à 27 ans de l’agence 247 Communication et ancien d’Ogilvy Ocean, et fondateur du salon « Sélections élections ». L’enjeu de cet événement iconoclaste qui devrait réunir une vingtaine d’exposants (opérateurs de téléphonie mobile bien sûr, producteurs de télé sur Internet, traiteurs, assureurs…) et quelques centaines de membres des staffs de campagne : « provoquer des rencontres pour que les élections ivoiriennes soient les premières à être créatives et ludiques en alliant communication et technologie ». Souhaitons leur de tourner définitivement la page du recyclage imbécile, ouverte en 2000 par Jacques Séguéla qui a confondu Abou Diouf et François Mitterrand et «tropicalisé » l’affiche de la « Force Tranquille ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :